Un service civique au World Youth Forum

Publié le 5 décembre 2018 Crous

Témoignage d’un étudiant engagé

La seconde édition du World Youth Forum s’est tenu du 3 au 6 novembre dernier à Sharm El Sheikh en Egypte rassemblant des jeunes du monde entier. Depuis 2017, ce forum mondial permet aux jeunes de participer à l’évolution du monde de demain en prenant la parole afin d’exprimer leurs idées, avis et critiques sur différentes problématiques qui touchent la société actuelle.

Harold ANDRIAMAHASOLO, service civique au Crous de La Réunion et vice-président de l’Association des Etudiants Malgaches à La Réunion (AEMR) a été sélectionné parmi les 233 000 candidats sur 5 000 retenus et a été invité par le gouvernement égyptien à participer à cet évènement.

Fort de cet expérience, il témoigne de son vécu et nous livre son ressenti.
«Je suis diplômé d’un Master II Economie Appliquée option Développement Durable et Aménagement du Territoire (DDAT), et je refais actuellement le même Master en option Méthodes Quantitatives et Modélisation pour l’Entreprise (MQME). C’est grâce à un camarade que j’ai pu prendre connaissance de cet évènement. Dès le début, le forum a suscité mon intérêt dans la mesure où son objectif principal est de donner une liberté d’expression aux jeunes. Pour postuler, je me suis inscrit sur le site wyfegypt.com et j’ai développé ma motivation pour appuyer ma candidature. J’ai notamment mis en avant le fait que je suis membre du Young Men’s Christian Association (YMCA) à Madagascar, et surtout que je suis l’actuel vice-président de l’AEMR, en plus d’être en mission de service civique au Crous de La Réunion. Ce faisant, j’ai montré que j’ai une vie sociale active dans la société et que j’aime travailler dur pour essayer de l’améliorer dès maintenant. Je veux devenir un leader de mon pays, mais surtout un leader du monde pour essayer de le changer en vue de créer un monde meilleur pour les générations futures.»

Lors de son séjour qu’il qualifie de «plus qu’enrichissant», Harold a pu rencontrer des jeunes du monde entier – des leaders de demain, dit-il – et partager des visions et ambitions sur l’avenir du monde. « La majeure partie d’entre eux font du volontariat international et sont membres d’Associations ou d’ONG internationales. Nous avons pu partager nos visions et nos idées sur les différents thèmes de cette édition, mais surtout nous avons pu donner nos recommandations face aux problèmes comme par exemple l’instauration d’un système financier particulier qui permettrait aux jeunes étudiants de trouver des financements pour créer leur entreprise».

Pour ce jeune malgache, étudiant à La Réunion, cette escale a été d’autant plus profitable puisqu’il a su sensibiliser chacun à son ambition et obtenir de l’aide pour financer son projet. En effet, le gouvernement égyptien a pris en charge l’hébergement, la restauration et le transport des invités (Métropole – Égypte). Le Crous de La Réunion a soutenu et accéléré les démarches pour l’obtention du visa et l’Université de La Réunion a quant à elle financé le billet d’avion Réunion-Paris Aller-Retour.

Le World Youth Forum se tenant chaque année, les participants de cette année incitent fortement les étudiants de toutes les nations à postuler et avoir une chance de faire bouger les choses pour le monde de demain. «J’incite fortement tous les étudiants de cette Université à postuler pour le World Youth Forum 2019 pour vivre la même expérience et ainsi avoir une autre vision du monde, tout en y représentant notre établissement d’enseignement, notre Crous et notre culture».

UNE COLLABORATION POUR LA RÉUSSITE DES ÉTUDIANTS

 

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !